Code de déontologie

La Photographie-Thérapie

Le bien-être par la photographie

Témoignages de sujets et avis de professionnels


Raymonde Thevenot (Psychothérapeute)

La méthode de Pierre Joël semble venir bousculer tant le domaine de la photographie, que le mouvement actuel croissant des nouvelles techniques de thérapies. En effet, il ne s'agit pas, ici, de proposer à une personne l'opportunité de prendre une photo et exprimer sensations, émotions à travers elle, mais bien de mettre son propre corps en scène, face à l'œil artistique et la technique d'un photographe professionnel.

photographie therapie Pierre Joel

Cependant, on peut aisément remarquer que le photographe ne prétend aucunement à un travail thérapeutique traditionnel. Il est question pour lui d'accueillir un sujet, d'offrir son regard pour agir comme un miroir, renvoyant par le biais d'un objet concret et extérieur (la photo), une image bien souvent différente de celle que le sujet se figurait.

Vers l'age d'un an, l'enfant comprend que l'image du miroir, c'est son propre corps. Il s'identifie dans une image unifiée et différenciée. C'est la première fois qu'il voit son corps en entier et s'identifie à cette image réfléchie. C'est la Mère qui lui ouvre la voie de l'identification à l'image. Cette image, pour l'enfant, c'est son "Moi". Le "Moi" est une série d'identifications successives.

L'adulte a besoin d'un certain équilibre corporel, d'une symétrie, dont l'origine peut se trouver dans le rapport de ressemblance du stade du miroir. Il a aussi besoin d'une différenciation pour se sentir unique.

photographie therapie Pierre Joel

La méthode de la photographie-thérapie s'inscrirait donc parfaitement dans un complément ou parallèle d'un travail psychothérapeutique ou sexologique, permettant au sujet de faire aussi "parler" son corps et d'envisager le sujet dans une étroite communication entre son psychisme et l'investissement imaginaire de son corps.

Le corps, et spécifiquement celui de la femme, est mis à mal par les diktats sociaux et commerciaux, renvoyant l'image d'une beauté parfaite et inaccessible. Rien de tel chez Pierre Joël, dont les photos ne sont jamais retouchées, et pour qui il ne s'agit pas de "vendre du rêve", si ce n'est celui de se "sentir" beau ou belle.

Il axe particulièrement ses séances sur un long temps d'écoute, d'attention aux difficultés, taboues, complexes ou mêmes fantasmes de ses clients, proposant des idées, des mises en situation, ou réalisant spécifiquement les désirs de mise en scène des sujets. Le nu permet au sujet de se débarrasser du "masque" qu'il s'impose en société, d'aller au-delà de son appartenance socioculturelle et de franchir les tabous imposés par sa culture pour se rendre "vulnérable" et ainsi d'accéder à nouveau au stade du "miroir".

photographie therapie Pierre Joel

Pendant les séances, ces hommes et femmes viennent faire un geste vers eux-mêmes, être dans la séduction pour soi, pour se re-découvrir et surtout s'accepter tel que l'on est et que l'on a souvent refusé de se voir, épuisé par une compétitivité où l'on n'a pas sa place. Car l'image du corps que ces personnes ont investie est souvent blessée, salie ou dénigrée, suivant certaines difficultés de vie.

Il est alors particulièrement émouvant de voir certaines personnes apprendre à nouveau à aimer un corps qu'elles ont pu ignorer ou détester pendant si longtemps.

J'ai pu ainsi constater les effets bénéfiques de la photographie-thérapie sur un proche, qui a pu progressivement s'accepter et accepter de s'approprier un corps préalablement incompris, mal-aimé et même mal respecté.

Raymonde Thevenot
Strasbourg le 20 octobre 2006
Psychothérapeute

Revenir en haut de page cliquez ici!



Téléchargez l'article sur La photographie-thérapie par Pierre Joel paru dans le magazine Féminin Psycho(Document en PDF)


photographie therapie facebook

Webdesigner & Webmaster - Maria Deiana 2009